Une Double rencontre…..Enfin presque

Double rencontre du 21 Octobre

  • Toulouse HAWKS / ALFA Lyons
  • AVIATORS (Toulouse ) / Coyotes de Cergy-Pontoise

 

5h du mat’

La journée commence par l’annulation du match entre les Aviators et Cergy à cause d’un soucis de train, ou plus précisément un soucis de billets de train, restés au chaud dans le sac d’un joueur qui dormait encore à l’heure du départ du train.

Le match entre Toulouse et Lyon a donc été décalé à 14h30.

10h

En ouvrant leurs volets, les toulousains ont vite compris que seuls les crampons vissés allaient être utiles pour ce premier match de la saison.

L’attente était forte chez les Toulousains, qui avaient hâte de tester leur travail et les efforts du début de saison face au champion de France en titre : les ALFA Lyons

L’avant-match

La motivation s’est ressentie lors de l’arrivée des joueurs au stade, les visages étaient fermés, les sourires crispés, et les toilettes bouchées. Malgré ça, la joie de se retrouver entre copains pour jouer un match de footy était là et les joueurs étaient pressés d’en découdre.

L’arbitre, lui, était plus détendu. Venant tout droit d’une soirée à La Rochelle, il se contentait de dormir dans sa voiture afin d’être plus lucide pendant le match (et pour ne pas vomir aussi).

C’est dans cette ambiance chatoyante que les lyonnais ont été accueillis au Stade Sordelo, avec le sourire et un sac d’orange, avant de rejoindre leur vestiaire. A côté de ce dernier, les Toulousains étaient déjà en tenue, prêts pour l’échauffement.

Après avoir constaté que la pluie persévérait et que la pluie ça mouille, le capitaine Alexis a recadré ses joueurs et a entamé un échauffement classique : passes à la mains, passes au pied, kicks en courses, kicks au goals etc…

A 5 minutes du début du match l’arbitre finissait son dernier rêve avant de se changer, boire un peu d’eau, prendre un doliprane et remplir les papiers officiels.

 

Le match

1er quart temps : 29/10

2eme quart temps : 57/26

3eme quart temps : 89/40

4eme quart temps : 116/50

 

Les 2 équipes ont du mal à rentrer dans le match et à mettre de l’intensité. Le combat se concentre au milieu du terrain, mais les Toulousains arrivent à mieux envoyer les ballons en vers les attaquants. Le jeu n’est pas beau, et Toulouse mène à la fin du premier quart-temps : 29/10

Le second quart temps donne plus l’impression d’assister à un match de football australien. Le discour des capitaines à la pause semble faire leur effet. Les passes sont plus propres, le jeu est moins aléatoire, et donc plus serré. Les 2 équipes s’appliquent à bien défendre, mais le ruck Toulousain prend l’avantage sur le ruck lyonnais, ce qui permet à Toulouse d’avoir plus d’occasions et creusé légèrement son avance : 57 à 26 pour Toulouse à la mi-temps.

La pluie décide de nous laisser tranquille à la mi-temps, le niveau de jeu continue à s’améliorer. La défense toulousaine impressionne, présente dans tous les duels, ce quart-temps s’annonce compliqué pour l’attaque lyonnaise. Les milieux leurs font confiance, ils sont plus offensifs et distillent plusieurs caviars à leur attaquants, qui les concrétisent. Les lyonnais ne savent plus comment jouer et Toulouse s’envole. 89/40 à la fin du 3ème quart-temps.

Pour le quatrième quart-temps, le moral de Lyon n’est pas au mieux mais ils continuent de vendre chèrement leur peau. C’est sans compter sur Toulouse qui continue à dominer les rucks et à bien défendre. On sent que les 2 équipes ont travaillé en ce début de saison et veulent le montrer. Il y a peu d’occasions dans ce dernier quart-temps, mais Toulouse est plus précis. Victoire toulousaine : 116 à 50

Les 2 équipes se saluent et se donnent rendez-vous au Black Lyon pour la 3ème mi-temps. Cette dernière sera bien plus longue que les 2 premières puisqu’elle finira à 6h.

On remerciera pour cette journée :

  • la buvette qui a permis d’abriter plusieurs spectateurs,
  • le Black Lyon, qui nous a privatisé une salle,
  • les billets de train des Coyotes de Cergy,
  • les Bayonnais qui sont venus pour jouer avec les Aviators,
  • Chris, l’arbitre qui aime l’alcool.

Composition de Toulouse :

Back : Julien GIL, Anthony BERNAD, Matthieu LEGOFF, Pierrick FRANCESCHI, Cyrille GANDOLFO

Midfielder : Alexis DUPLOYEZ (cap), Ludovic BARRAT, Gregoire PATACQ, Emilien MARTINEZ, Stephane WEZEL,

Forward : Simon MONDIN, Jérémy SARDIN, Alexandre PAILLES, Marc-Antoine SAPIJANSKAS, Benjamin GRAND

Leave a comment